QUE FAIRE QUAND ON A REÇU UNE LETTRE D’HYDRO-QUÉBEC

picture


Plusieurs personnes ne savent pas quoi faire lorsqu'elles reçoivent une première ou une deuxième lettre d'Hydro-Québec indiquant, après avoir déjà envoyé un premier ou un deuxième avis de non consentement ou de refus, qu'à moins de choisir rapidement d'avoir un compteur non communicant, un installateur passera sous peu vous installer un compteur communicant de nouvelle génération ('intelligent'). II faut réagir rapidement car il est important de toujours s'assurer d'avoir le dernier mot dans vos échanges avec Hydro-Québec, donc ne jamais laisser sans réponse leurs avis. Un premier avis de non-consentement (format Word que vous adaptez, imprimez et postez par courrier recommandé) est disponible ICI (version pdf), un 2e est disponible ICI (version pdf), et si nécessaire un 3e est disponible ICI (version pdf). Certains clients ont dû envoyer une 4e et même une 5e fois un tel avis de non-consentement. L'utilisation en ce cas du 3e modèle de lettre en l'adaptant légèrement convient parfaitement. (Note: Voir ICI d'importantes informations complémentaires en date du 23 juin 2014 au sujet de ces avis.)

De plus, Hydro-Québec tente depuis l'été 2015 d'inciter les clients récalcitrants à déposer une plainte devant la Régie de l'énergie, une démarche totalement inutile puisqu'il n'y a absolument aucune chance de gagner contre Hydro-Québec devant cette instance - et en plus il vous faudrait vous payer les services d'un avocat. Pour répondre à ce genre de tentative d'Hydro-Québec, une nouvelle version adaptée de l'Avis de non-consentement est maintenant disponible ICI (version pdf).

Répétez encore et encore votre refus catégorique, de préférence par courrier recommandé* afin d’avoir une preuve de dépôt et/ou de livraison. Il est également important de tenir informé le collectif Refusons les compteurs (refusonscompteurs@gmail.com) de chaque étape de vos démarches.

Mais surtout, mettez bien à l'abri votre compteur, sans l'endommager ni le modifier. Si vous tenez vraiment à le conserver, il ne faut pas qu’il soit facile à enlever par un installateur – donc chaîne cadenassée, nacelle ou grillage métallique solide, mini-cabane en bois, barres de métal solidement vissées sur la maison, etc. sont autant de possibilités à mettre en oeuvre sans tarder car les installateurs travaillent rapidement et peuvent ne pas vous prévenir de leur passage surtout s’ils voient que vous avez placé un avis de refus de remplacement à côté de votre compteur. Toutefois, il est important de s’assurer que le releveur puisse lire sans entraves les chiffres du compteur lors des relèves de la consommation aux 2 mois. Vous trouverez plusieurs exemples ICI et ICI.

Si Hydro-Québec vous demande dans une lettre de les appeler (au 1-800-569-2577 par exemple) faites-le immédiatement, mais ne vous laissez pas intimider ni dévier de votre intention de refuser, quoiqu'ils disent. Ne les laissez même pas commencer une quelconque tirade. Lisez-leur calmement et poliment (car la personne au bout du fil ne fait que son travail) ce qui suit et si vous croyez que le préposé ne vous a pas pris au sérieux, recommencez.

« Je vous appelle pour vous confirmer une nouvelle fois que nous refusons (ou je refuse si vous vivez seul-e) catégoriquement toute installation de compteur communicant ou non communicant à (votre adresse) et pour le numéro de compte xxxx. Nous ne voulons rien entendre de vos explications, de vos prétentions sur l’innocuité des compteurs, ou de tout autre offre ou moyen de pression que vous pourriez tenter d’utiliser pour nous faire changer d’idée. Nous considérons inacceptable de devoir payer quoi que ce soit de plus pour avoir un compteur prétendument non communicant, car celui que j’ai est déjà non communicant et fonctionne parfaitement. Vos nouveaux compteurs, communicants ou non, n’apportent strictement rien de plus à votre service de distribution d’électricité et je ne paierai donc pas un sous de plus. Nous venons de (ou nous allons) vous poster une 2e (ou une 3e) fois par courrier recommandé notre avis final et définitif de refus de tout remplacement, et nous vous le posterons autant de fois que nécessaire jusqu'à ce que vous compreniez et acceptiez finalement de respecter notre droit de ne pas être exposés à des micro-ondes nocives pour notre santé et même au risque de voir votre appareil déclencher un incendie. Rien ne peut vous autoriser ou vous donner le pouvoir de m’imposer un tel appareil sur (ou dans) ma demeure sans mon consentement. Quels que soient les avis de Santé Canada ou de toute autre prétendue autorité médicale, dont vous pourriez vouloir me parler, ni moi, ni vous ni même le président d’Hydro-Québec n’accepteraient de dormir avec la tête à moins d’un mètre d’un appareil aussi dangereux et aussi peu sécuritaire. Des milliers d’études scientifiques réalisées par des experts internationaux depuis plus de 30 ans ont démontré que d’être exposé de façon chronique à des émissions de micro-ondes peut déclencher de graves problèmes de santé. Pour moi, le seul moyen d’être certain de protéger ma santé et celle de ma famille est de ne PAS avoir de compteur émettant 24 heures sur 24 des micro-ondes. Suis-je assez clair ? Je vous demande donc de me confirmer immédiatement que vous inscrivez à notre dossier qu’il ne faut pas envoyer d’installateur remplacer notre compteur. Nous ne lui permettrons pas de le faire. Je sais que j’ai parfaitement le droit d’exiger de pouvoir conserver un compteur électromécanique et qu’aucun montant additionnel ni pénalité ne peuvent m’être imposés pour cela, car la Régie de l’énergie n’a jamais autorisé Hydro-Québec à le faire quand un client refuse d’avoir tout autre compteur qu’un compteur électromécanique.»...

Si le préposé insiste encore pour dire quoi que ce soit d’autre que « D’accord Monsieur/Madame, j’inscris à votre dossier de ne pas envoyer d’installateur pour remplacer votre compteur », reprenez depuis le début ce que vous venez de lui lire.

Si vous avez le moindre doute que le message n'a pas été bien compris, vous les rappelez en demandant d'abord à ce que le/la préposé-e (à moins de retomber sur la même personne) regarde dans son ordinateur ce qui est indiqué dans votre dossier. Si ce n'est pas ce que vous désirez, répétez votre demande et insistez pour que ça soit bien noté à votre dossier et rappelez à nouveau pour vérifier que c’est bien fait.

Il est recommandé de filmer ou d'enregistrer toutes ses interactions en personne avec des installateurs ou des représentants d'Hydro-Québec. Ainsi ils ne pourront appeler la police en vous accusant faussement d'avoir proféré des menaces ou d'avoir eu des gestes violents à leur égard.

Il est important de rester ferme mais poli en toute circonstance pour éviter de subir ce qui est arrivé à cet homme...

Merci de participer au mouvement de résistance citoyenne contre cette atteinte à nos droits et libertés que constitue la tentative de nous imposer une technologie dangereuse qui n'apporte strictement aucun avantage au consommateur.

* Courrier recommandé - Le service Courrier recommandé est offert aux clients qui requièrent une preuve de dépôt et/ou une preuve de livraison. Ce service garantit la signature du destinataire ou de son représentant et fournit à l’expéditeur une preuve de dépôt, une copie de la signature et une confirmation de la date de livraison.

** Soyez bien conscient-e que cela va à l'encontre des Conditions de service d'Hydro-Québec (points 13.1 et 13.2) statuant qu'empêcher l'accès au compteur est un motif suffisant pour vous couper le courant – avec pré-avis de 8 jours - et si jamais vous recevez un tel Avis d'interruption de service, pour éviter que le courant ne vous soit coupé, ce qui pourrait entraîner de fâcheuses conséquences, vous devez alors appeler immédiatement leur Service à la clientèle (voir ICI toutes les étapes à suivre) au 1-888-385-7252 ou au 514-385-7252 (de Montréal) afin de prendre un arrangement, et si par malheur le courant vous a déjà été coupé, vous devez appeler leur Service des plaintes au 1-877-517-3155 pour leur indiquer ce que vous entendez faire pour régler le problème signalé dans l'avis, et ils auront alors 2 jours ouvrables pour vous donner une réponse. Toutefois, Hydro-Québec n'a pas encore été jusqu'à couper le courant aux clients ayant empêché le remplacement de leur compteur électromécanique de crainte manifestement de susciter la vindicte populaire comme cela s'est produit ailleurs, dont en Californie et en Colombie-Britannique. Voir aussi Que Choisir? donnant plus de détails à ce sujet. Veuillez également noter que nous nous dégageons par la présente de toute responsabilité à l'égard des conséquences que pourrait entraîner pour vous la mise en application de l'une ou l'autre des suggestions et recommandations fournies ci-dessus. Votre décision de les suivre signifie que vous acceptez l'entière responsabilité de ce choix. » Toutefois, sachez que la Régie de l'énergie interdit à Hydro-Québec de couper le courant entre le 1er décembre et le 31 mars (page 28 des Conditions de service) à toute résidence principale dont le système de chauffage requiert l'électricité. Cette période de l'année est donc propice à une telle action collective, car aucune sanction ne peut être imposée durant ces quatre mois, de sorte que mis face à une résistance populaire massive et solidaire, Hydro-Québec n'aura d'autre choix que de se plier à la volonté de la population à qui, en théorie, elle appartient.

Fait intéressant pour les personnes désirant conserver leur compteur électromécanique, saviez-vous qu'en regardant l'animation expliquant le fonctionnement d'un compteur sur cette page du site d'Hydro-Québec le dernier tableau montre ceci...



Réconfortant quand même...